maisondagoit BOUTIQUE☚SHOP
Christine Célarier
8.00

• Littérature mineure
Fragments de sol

« Juillet
Ecarter doucement les herbes sèches sans briser les jeunes épis. Approcher sa bouche du trou rond et dans un murmure, la main en conque autour de l’ouverture, dire son secret tendrement, lentement jusqu’au vide en soi. Regarder au passage la rare perfection de cet évidement dans le granit. Recouvrir soigneusement avec les herbes sèches sans briser les jeunes épis. Le secret sera gardé, la mémoire est sauve. »

• Derrière la salle de bains
Sang lagunaire

« Enfin elle passe le dernier seuil, tête sous l’eau.
Les yeux clos, elle discerne pourtant la lueur opalescente de l’onde attirante comme une ottomane usée. Elle s’enroule dans cette tendresse toute fœtale. Le rythme régulier de son coeur berce sa pavane aquatique.
En apnée.
Elle dérive dans ce tendre giron. Elle sent un frôlement ténu à ses côtés. Des visages de madones à la carnation lumineuse se glissent vers sa joue gauche et la caressent avec une grâce infinie. Ces chimères affectueuses s’évanouissent ensuite dans les ombres ouatées de la vase.
Ses mains cherchent alors les fondations poudreuses des façades englouties. Des sédiments et des sels argentés s’accrochent à ses paumes, à ses doigts. Elle frotte ses mains couvertes de ces fines particules et les fait remonter le long de ses avant bras en un tatouage sauvage.
L’eau le dissout dans une ondulante vapeur rousse.
Il lui faut remonter à la surface de l’eau. Ses poumons aspirent goulûment l’air suave du matin. Elle plonge à nouveau.
Elle a le sentiment de revenir chez elle, de s’unir alors à la lagune. »

Deux feuilles de papier cream 150 gr pliées l'une sur l'autre, l'une dans l'autre.
Impression noire et pliage à la main.
Dimensions : 15,2 x 19 cm environ et 15X24 cm

Keep shopping