maisondagoit BOUTIQUE☚SHOP
Boris Bergmann
5.00
• Je suis l’équateur à vue d’œil

Derrière la salle de bains
• Attentat à la pudeur (SOLD OUT)

« AOÛT
J’ai retrouvé l’arc de mon père. Ce n’est pas une arme. Pas encore. Juste un jouet. Mais si j’arrive à me confectionner une flèche à la pointe assez tranchante… Quelque chose d’aiguisé, pareille à ma volonté.
À partir de quel moment on devient terroriste, je ne le sais pas. Je ne sais pas s’il y a un avant ou un après. Je ne sais pas si ça change la vie, de choisir la terreur : si on ne fait plus ses courses comme avant, si on ne va plus aux toilettes, si on dort mieux, ou moins bien, si sa propre mère ne nous reconnaît plus, ou alors si elle nous appelle plus souvent, si on n’emmène plus son fils à l’école ou si au contraire on le surveille car on a peur… Je ne sais pas. Je ne connais pas encore les symptômes. Je me regarde dans la glace et je suis toujours le même. Et cette persistance me déçoit. Je ne me sens pas plus fort ou plus beau, plus noble ou plus utile. Je ne sens pas en moi la révolte, encore moins le goût de l’insurrection à venir. Je ne me sens pas prêt à faire de grandes choses. À me venger. »

Derrière la salle de bains
• Je suis l’équateur à vue d’œil

« Je décide de partir. Je m’enfonce dans la forêt. Je suis l’équateur à vue d’œil. Je prends la piste. Je m’éloigne de tout. J’arrive dans la clairière en pleine jungle. Je côtoie les singes. Des chimpanzés grands comme des petites filles. Ils ont une force immense. Et pourtant ils ne cherchent qu’à s’amuser. Ils pourraient me casser les os. Et pourtant ils me tirent les cheveux. J’ai peur. Je suis seul, malgré le guide à mes côtés, je suis seul avec les bêtes. Je retrouve l’insécurité fondamentale. L’enfance qui surgit. C’est vrai. Au-dessus de la rivière Sanaga, aux bras si larges qu’on croirait à un lac, le vert prend tout. Il n’y a rien d’autre. Pas de ville. Pas de présence. Qui dit que le monde est déjà découvert ? Plus moi. Je lâche prise à mon tour. Je lâche. Je pourrais voir le visage d’un dinosaure sortir de la mangrove, au loin, ça ne me surprendrait pas. Je veux y croire. Je suis dans le no man’s land de l’histoire. Le désert de l’inédit. L’espace d’un instant, j’ai tout en commun avec le monde. »

Livre grand format
5,00 € TTC
Deux feuilles de papier cream 150 gr pliées l'une sur l'autre, l'une dans l'autre.
Impression couleur et pliage à la main.
Dimensions : 15,2 x 24 cm environ.

Photo : Boris Bergmann Photographe : Manfredi Gioacchini.

Keep shopping