maisondagoit BOUTIQUE☚SHOP
Yannick Torlini
5.00

Derrière la salle de bains
• Tu voudrais ton corps avancer
« tu voudrais ton corps avancer / tu voudrais avancer / ton corps dans / avancer dans / tu voudrais / dans ce mal tu ne sais plus où / est ton corps avancer est le mal / dans ce mal / ton corps avancer ton corps / tu fais bombance de tout cela / tu ne sais plus / rien n’avance ton corps / avancer / dans cette famine que tu nommes / matin / fatigue / silence / langue / tu nommes langue ton corps avancer / tu nommes / pour ne plus avoir à appeler tu / nommes / cette idée qui t’envahit / cette idée / lorsque tout s’effondre / tu voudrais avancer ton corps avancer / ne plus avoir à / tu fais bombance de la douleur / de l’angoisse »

• Tandis que
« Tandis que jusqu’au plus profond de la nuit jusqu’au plus profond (tandis que) des éclats et des agglomérats de tandis que jusqu’au plus profond de l’obscur qui nous travaille à notre insu tandis que l’obscur tandis que ça travaille et malgré l’envahissement des voix l’envahissement des cris et des discours et des régimes à vide et l’envahissement dans cette nuit et malgré dans l’envahissement de la langue la nuit l’obscur tandis que ça n’a jamais cessé jusqu’au plus profond de la nuit ça n’a jamais cessé et dans la gorge et dans les poumons et ça n’a jamais cessé jusque dans ce je qu’il faudrait taire ce je dans la nuit qu’il faudrait taire tandis que l’on ne peut plus que l’on ne veut plus (l’envahissement) ça n’a jamais cessé (que l’on ne peut plus) dans ce je et sa disparition au sein de tous les je travaille le je au plus profond de l’obscur qui me travaille ça n’a jamais cessé dans ce tassement sur soi ce tassement de la langue (ne peut plus) sur la langue (ne peut plus) ce tassement de je suis tu es et ça reste et ça reste et ça érige le mur des syntaxes ça érige le mur et les je suis comment il faut atteindre un je suis qui ne sera ni je suis ni j’étais ni je serai au plus profond de la nuit ses remous (ses
circulations) ses agencements d’espaces concédés isolés réservés en espaces concédés isolés réservés je dis je mais dans ce je à moitié prononcé transparaît un nous dans toutes ses éventualités je dis je et l’obscur me travaille comme il te travaille (chair et os) je suis avec vous (chair et os) nous sommes ensemble (chair et os) »

Deux feuilles de papier cream 150 gr ou papier bouffant 85 gr pliées l'une sur l'autre, l'une dans l'autre.
Impression couleur et pliage à la main.
Dimensions : 15,2 x 24 cm.

Photo : Yannick Torlini

©derrierelasalledebains

Keep shopping