maisondagoit BOUTIQUE☚SHOP
Dashiell Hedayat
8.00
HOP J'achète

Portrait de l'artiste en pop star

« TARENTULA – poubelle de mots, de déchets de mots de lieux communs de slogans de cris, d’histoire sans intérêt ; Coney Island au lendemain d’un week-end caniculaire – TARENTULA est à ma connaissance le plus mauvais livre jamais publié de toute l’histoire de l’édition. Il est inutile de le lire – je peux le dire maintenant – sinon pour s’en convaincre. Ces quelque cent cinquante pages sans intrigue idée anecdote exotisme littérature même, sans écriture, sans âme, sans beauté – sans beauté surtout – n’ont pas plus l’attrait du néant qui est si près du Vide sublime.

Les impressions d’Afrique étaient décidément fort pittoresques, les chants de Gongora eurent des accents d’opérette, les Upanishads ont parlé à bien des effrois crépusculaires & j’ai tremblé d’émotion à écrire « le bleu le bleu » sur la page de garde d’un livre que personne n’a jamais lu. Mais TARANTULA ! TARANTULA n’est qu’un tas informe de verbes transitifs qui transissent jusqu’au frisson les mots les plus polaires, les plus galactiques. De participes présents – ces terribles participes présents anglais dont les suffixes cristallins – « ing » – tétanisent – « ing » comme la sonnette du crotale qu’ils évoquent assez bien – tous les mots alentour. Le cimetière des mots alentour d’où émergent ici & là, telles des armatures rouillées ces conjonctifs :
« & ». Si on peut qualifier de conjonctif quelque chose de non pas glissant, lubrifié mais âpre, compact, écorcheur comme ces « & » de partout – rocs aigus dans l’étendue désertique et glacée d’une écriture disparue aussitôt que jetée sur le papier. »

Livre grand format
8,00 € TTC
Deux feuilles de papier cream 150 gr pliées l'une sur l'autre, l'une dans l'autre.
Impression couleur et pliage à la main.
Dimensions : 15,2 x 24 cm environ.

Produit ©derrierelasalledebains

Keep shopping