maisondagoit BOUTIQUE☚SHOP
André Breton Jacques Vaché
8.00
HOP J'achète

Introduction aux lettres de guerre de Jacques Vaché.

« Les siècles boules de neige n’amassent en roulant que de petits pas d’hommes. On n’arrive à se faire une place au soleil que pour étouffer sous une peau de bête. Le feu dans la campagne d’hiver attire tout au plus les loups. On est mal fixé sur la valeur des pressentiments si ces coups de bourse au ciel, les orages dont parle Baudelaire, de loin en loin font apparaître un ange au judas.

C’est ainsi qu’en 1916 ce pauvre employé qui veillait permit à un papillon de demeurer sous l’appareil réflecteur dans son bureau. En dépit de sa jolie visière — on était dans l’Ouest — il semblait n’avoir dans la tête qu’un alphabet morse. Il passait son temps à se souvenir des falaises d’Étretat et de parties de saute-mouton avec les nuages. Aussi accueillit-il avec empressement l’officier aviateur. À vrai dire, on ne sut jamais dans quelle arme Jacques servait. Je l’ai vu couvert d’une cuirasse, couvert n’est pas le mot, c’était le ciel pur. Il rayonnait avec cette rivière au cou, l’Amazone, je crois, qui arrose encore le Pérou. Il avait incendié de grandes parties de forêt vierge, on le voyait à ses cheveux et à tous les beaux animaux qui s’étaient réfugiés en lui. Ce n’est pas le serpent à sonnettes qui m’empêcha jamais de lui donner la main. Il redoutait plus que tout certaines expériences sur la dilatation des corps. Si cela, disait-il, n’entraînait que des déraillements ! La barre qu’on chauffe à blanc dans Michel Strogoff n’était donc pas faite pour l’aveugler. Je l’ai vu souvent prendre à parti le Maître de Forges qu’il n’avait pas lu. »

Livre grand format
8,00 € TTC
Deux feuilles de papier cream 150 gr pliées l'une sur l'autre, l'une dans l'autre.
Impression couleur et pliage à la main.
Dimensions : 15,2 x 24 cm environ.

Produit ©derrierelasalledebains

Keep shopping